10 minutes à Pearl Harbor

27 décembre 2014 - 9 commentaires

Il y a, dans le recueillement, une répétition des gestes, des attitudes, une inflexion de l’esprit vers ce qui a été et vers ce qui sera. Le présent, étroit, y est un miroir où, dos à dos, le passé fait danser l’avenir ; où les faiblesses d’hier sont les forces de demain.

HawaiiWorkshop-40 3_4 w50 HawaiiWorkshop-50 3_4 w50 HawaiiWorkshop-47 4_3 HawaiiWorkshop-44 4_3 HawaiiWorkshop-273 3_4 w50 HawaiiWorkshop-275 3_4 w50 HawaiiWorkshop-272 4_3 HawaiiWorkshop-285 3_4 w50 HawaiiWorkshop-43 3_4 w50 HawaiiWorkshop-282 4_3 HawaiiWorkshop-33 3_4 w50 HawaiiWorkshop-35 3_4 w50 HawaiiWorkshop-288 4_3

Série réalisée au Contax 645 + Portra 160 (+1)
Images réalisées lors du workshop de Jonathan Canlas, à Hawaii (Hauula)
Images développées et scannées par Carmencita Film Lab
Date : Novembre 2014
Lieu : Hawaii, Pearl Harbor

9 Commentaires

Karl

Magnifique.
Dans le cadrage, ca se voit que tu oses cadrer différemment et ca réussi.

Tu le trouves comment le Carmencita Film Lab ?
J’ai envie de l’essayer ? tu as des conseils a me donner ?

Reply
michaelferire

Merci ! Je conseille Carmencita Film Lab à 100%. Ces mecs sont aux petits soins et font un travail incroyable. Fonce ! Aucun conseil particulier. Envoie leur des pellicules et laisse la magie opérer. ;)

Reply
michaelferire

Je laisse le choix au client généralement quand c’est pour une commande. Quand c’est pour du travail perso, tout dépend de l’usage final. Je sais, par avance, que certaines images seront destinées à faire des tirages fine art pour d’éventuelles expos (par exemple pour des images de voyage). Dans ce cas, je fais scanner en XL. Sinon, pour le « standard » je prends du L et c’est largement suffisant. Si je ne me trompe pas, c’est : M : 8MP – L = 12MP – XL = 16MP.

Et puis, autre avantage du Carmencita, ils archivent tes négatifs pendant quelques mois. L’essentiel des images sont destinées au web aujourd’hui. Dc tu peux très bien tt faire scanner en M pour payer moins cher. Il sera toujours temps de demander à rescanner 2-3 images que tu aimes particulièrement en plus grand comme ils ont les négatifs sous la main. ;)

Reply
PAUL KARL

Merci pour tes précisions :).
Ils corrigent la balances des blancs ?
Par exemple, lors de photo en intérieur ou par temps très nuageux.
Car la marge de manœuvre en Jpeg est limité pour ce genre de correction :( .

Reply
michaelferire

La question de la balance des blancs est différentes au film. Les capteurs numériques réagissent de manière relativement binaire ce qui a tendance a faire de la bdb « un problème à gérer ». La pellicule réagit de manière organique ce qui la rend plus souple notamment dans des situations de « mixed light » (lumière incandescente et daylight sur une même scène).

Bref, tout ça pour dire que, en théorie, tu as des films balancés pour la lumière artificielle et d’autres pour le daylight. Dans la pratique, je n’utilise que des films daylight (Portra 400) et la magie de la pellicule et du labo pour neutraliser les dominantes opère. Je ne connais pas bien la partie scan mais je sais que les images qui me reviennent du labo sont toujours plus flateuses (même au niveau de la balance des blancs) par rapport aux images que je fait au meme moment en numérique (il m’arrive de devoir faire les deux conjointement notamment qd je travaille pour un client qui a besoin d’images pour la presse le lendemain).

Voici 3 exemples avec la meme pellicule dans des situations très variées (Portra 400) :
http://michaelferire.com/le-fond-et-la-forme/ (entièrement artificiel : ampoules + néons)
http://michaelferire.com/integrite/ (nuageux)
http://michaelferire.com/pattern/ (soleil)

En réalité, je ne me soucie plus vraiment de la balance des blancs. La pellicule tolère bien plus à ce niveau pour moi aussi (aucune idée de ce qui incombe au labo et de ce qui est lié au film).

Reply
Paul Karl

Merci pour ton message et les examples, ca m’aide à démystifier le film couleur :).
Ca à l’air tout simplement magique :).

Tu post-traites beaucoup après la reception des images ?

J’aimerais rentrer dans le monde du MF argentique, mais je ne sais pas vers quoi m’orienter. Je veux quand même quelque chose de « moderne » . J’ai deja utiliser un TLR Rolleiflex j’adore l’objet mais j’ai du mal a shooter plus de 1 rouleaux avec.

J’ai regardé vite fait après un Contax 645 complet sur ebay, 2000€, c’est plus cher d’un Hasselblad H1-H2 complet (dos argentique) d’occasion. J’admet avoir effectuer une recherche superficielle. Tu conseillerais quoi ?

Sur une Séance de couple tu utilises combien de rouleau de film 120 ?
Comme celle-ci http://michaelferire.com/du-flou-et-de-la-couleur-2/ .

En tout cas je te souhaite un bonne année 2015 :).

Paul

Reply
michaelferire

@Paul Karl : Attention, attends toi à être choqué. Je remets les images à mes clients sans aucune retouche la plupart du temps. Je supprime 1/4 (les ratées) et c’est envoyé au client. Je fais généralement 2 rouleaux de 220 pour une séance de couple (ou 3-4 de 120) ce qui représente 60 images pour en remettre environ 40.

Pour l’appareil, le Contax est vraiment top pour son ergonomie et le rendu du 80mm f/2. On travail avec cet appareil comme on le ferait avce un reflex numérique ou presque. Ca parait secondaire mais l’ergonomie est ce qui me permet de l’utiliser en mariage. Je le conseillerais donc sans hésiter pour des trucs où il faut être relativement réactif tout en restant qualitatif.

Je pense actuellement acheter ceci :
– 2 Contax 645 pour les mariages => Format 6×4,5
– un Rolleiflex pour le travail perso (j’aime le côté « boite magique » qui fait que les gens ont une autre attitude face à l’appareil) => format 6×6
– j’ai aussi un Mamiya RZ67 pour les images qui nécessite une qualité incroyable et qui sont un peu plus construites (mais difficilement envisageable en reportage selon moi) => format 6×7

Si tu veux voir des exemples, de te suggère le blog de Jonathan Canlas (dont j’ai suivi le workshop à Hawaii) : http://canlasphotography.blogspot.be/. Il utilise essentiellement un Rolleiflex (pour les images carrées) et un Contax 645 (pour les images au ration 4/3).

Et ça c’est le Mamiya RZ67 : http://michaelferire.com/nouveau-regard/

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_07 4_3

De bleu ou d’or

tokyo_michaelferire_05 4_3

Le cri

gion kyoto japon geisha 4_3

Geisha

america-312 4_3

Souvenir