De bleu ou d’or

30 août 2017 - 5 commentaires

Jamais je ne sais si ma main doit se fermer ou s’ouvrir davantage. Si elle peut porter l’émotion raisonable. Si ma voix, chassée par le vent déjà, projette autre chose que le doute maquillé de certitudes. Et si cet élan n’est pas loin, il semble pourtant étranger. Tant d’affections désaffectées.

tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_09 4_3 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_01 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_02 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_03 1_1 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_05 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_06 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_07 4_3 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_04 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_08 3_4 w50 tuscany_florence_firenze_michaelferire_photography_10 4_3

Série réalisée au Contax 645 + Portra 400
Images développées et scannées par Carmencita Film Lab
Lieu : Florence, Toscane, Italie.
Date : Juillet 2017

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tokyo_michaelferire_05 4_3

Le cri

gion kyoto japon geisha 4_3

Geisha

america-312 4_3

Souvenir

various-22 4_3

Combats