cj_desert_065 4_3

Le headshot

Faire des portraits lors des mariages est un exercice moins simple qu’il n’y parait. Du moins, il faut, je le pense, en avoir une vision relativement précise pour obtenir un résultat cohérent.

Soyons clair, le problème ne vient pas souvent de l’exercice lui-même mais de la place que le photographe s’accorde, du regard qu’il pose et qu’il fait poser sur lui.

Je suis, par exemple, contre les portraits posés à la demande. Je le vois comme un déni du choix photographique. Je l’assimile à un jukebox visuel. Je veux créer une cohérence dans les portraits. Je veux que, si pose il y a, tout concorde vers un même parti pris.

CA_023_466 3_4 w25 CA_023_467 3_4 w25 CA_023_483 3_4 w25 CA_023_490 3_4 w25

J’ai donc pris l’habitude de faire des portraits posés, seuls, pendant les mariages. Ce qu’on appelle un headshot. Je veux qu’ils soient le plus simple possible.

– Cela me permet de garder mon minimalisme, de ne faire place qu’au regard, direct, frontal, unique. C’est à cette condition que les portraits posés trouvent une place dans mon reportage. –

Cette position est la mienne et n’a d’autre valeur que la subjectivité de mon point de vue. Elle n’engage que moi mais elle permet certainement de relever l’importance de créer une cohérence à ce niveau. Quel regard voulez-vous que vos portraits portent sur vous ?

gv_02_184 3_4 w25 gv_02_197 3_4 w25 gv_02_199 3_4 w25 gv_02_177 3_4 w25

Vous souhaitez être tenu au courant des actualités ? Inscrivez votre adresse mail ici :

9 Commentaires

David

Escellente interrogation.
Je comprends la démarche et la nécessité de la mener derrière.

Maintenant, dans le cadre « pratique » de la relation client je la trouve assez difficile à instaurer auprès des invités à qui je ne pourrai pas prendre le temps d’expliquer pourquoi je ne cède pas à leur requête d’une petite photo posée et pourquoi c’est légitime dans ma démarche…

Reply
michaelferire

Hello David ! Tu es seul maître à bord selon moi. Dire que tu ne fais pas de photos posées n’est pas une offense et cela n’a jamais posé problème de mon côté. Et puis, si on parle « pratique », tu bosses pour les mariés plus que pour les invités. Si tu es clairs sur ces points avec les mariés cela te donnera plus d’assurance. Tu peux aussi accéder à la demande mais à ta manière. ;)

Reply
Thomas

Intéressant, ça m’arrive de faire cela, mais plus à la demande d’invités: « Vous pourriez nous faire une chouette photo? » Et là, je les place à l’endroit que je souhaite.
Je serai curieux de savoir comment tu mets cela en place durant un mariage? Qui communique cette info aux invités?

Reply
michaelferire

Il existe 2 moments précis où cela est réalisable. Soit pendant les préparatifs des mariés (les gens importants sont forcément pas trop loin et ça prend 10 secondes par headshot), soit juste avant ou après une photo de groupe avec les gens les plus proches. Pour les portraits à la demande des invités, j’essaie d’éviter au maximum parce que c’est difficilement intégrable dans le reportage. Si je le fais, il faut, je pense, diriger les choses un minimum comme tu le dis. ;)

Reply
Thiebauld

C’est une super idée :)
J’aime aussi le principe de cohérence.

Pour les demandes c’est toujours délicat, mais pourquoi ne pas dire que cela fera plaisir à la marié d’avoir un beau portrait, plutôt qu’une photo de groupe.

Et puis si la personne est seul on la verra beaucoup mieux et plus élégante, que dans un groupe de 10 personnes :).

Je testerai ce weekend!

MERCI Michael !

Reply
michaelferire

Avec gentillesse et diplomatie, tout est possible. C’est toi l’expert. S’ils sentent que tu es bienveillant, les invités deviendront des alliés pour réaliser ce que tu veux. ;) Retiens que plus une chose est importante, plus elle prend de place dans le cadre et que l’émotion se dilue dans le nombre. Pour moi, c’est une clé pour avoir des images qui ont du sens. ;)

Reply
Patrick

Je n’avais jamais vu de portraits comme ça pendant un mariage. L’idée est sympa, mais ça me semble compliqué à mettre en place. Ou alors le faire seulement pour la famille ou les amis ?

Reply
michaelferire

Il existe différents cas de figure. Ce n’est pas très compliqué mais cela nécessite de se limiter à une vingtaine de personnes. La famille proche et les témoins par exemple. ;)

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *