yk_389 4_3

Seulement du film

Un jour, lors d’un mariage, le vidéaste a cassé un de ses boitiers (il se trouve que c’était un très bon ami) et j’ai accepté de lui prêter mon reflex pour qu’il puisse, malgré tout, continuer à filmer. Je me suis dit « Essayons ! C’est l’occasion de voir si j’en suis vraiment capable ! ».

yk_443 4_3

Jusqu’à ce jour-là, j’avais toujours mon Contax et un boitier numérique sur moi, en permanence, pendant les mariages. Je me convainquais que je shootais en argentique mais ce n’était pas totalement le cas.

En réalité, je n’étais pas capable de fournir un reportage complet uniquement en argentique. Pour les moments plus importants, je ne faisais que du numérique pour me rassurer.

yk_659 4_3 w50 yk_657 4_3 w50 yk_650 4_3 w50 yk_619 4_3 w50

J’ai donc couvert tout le mariage à la pellicule et le résultat était bluffant et, curieusement, bien plus simple que je ne l’avais imaginé. Je n’avais plus qu’un seul boitier à gérer. La souplesse de la pellicule me permettait d’être très sûr de moi.

– En fin de compte, j’ai réalisé que beaucoup de mon appréhension venait du fait que je m’accrochais de toutes mes forces au numérique. –

Une fois le lâcher prise imposé, il devenait indispensable de tout investir dans cette unique solution. Elle devenait automatiquement plus convaincante.

yk_182 3_4 w50 yk_179 3_4 w50

On se méfie toujours forcément quand on passe à l’argentique. On veut y aller progressivement, on appréhende. Au final, on reste dans l’entre deux. Bien sûr, il faut maîtriser, il faut en être capable mais, une fois que vous maîtrisez, il faut aussi se lancer vraiment. Le compromis c’est la compromission. En réalité, avec un peu de technique et moins de peur, l’argentique est un jeu d’enfant. Lisez bien ceci :

– Vous pouvez le faire ! Si vous arrivez à shooter un mariage en numérique, il n’y aucun doute sur le fait que vous pourrez le faire en argentique. L’exercice est même plus simple. –

Vous souhaitez être tenu au courant des actualités ? Inscrivez votre adresse mail ici :

3 Commentaires

Maou

Je rêve de shooter un mariage en argentique seulement… j’espère que des clients m’en feront la demande ! En tout cas cet article m’en donne envie :)

Reply
Kévin

Merci Michael pour cet article. J’aime énormément ta façon de voir les choses =) Je suis un jeune photographe entièrement autodidacte, travaillant actuellement comme graphiste dans une agence de communication et j’ai décidé de transformer ma passion en métier en commençant mon activité de photographe en indépendant fin 2015.
J’ai découvert ton travail et ta façon de voir les choses via Empara, lors de ta formation.

Suite à ta formation, je me suis intéressé au début, par curiosité au domaine de l’argentique, qui est devenu aujourd’hui une petite passion grandissante. Il y a quelques mois j’ai investi dans mon premier boitier : un Minolta.

Ton article me motive à fond, pour vraiment continuer vers une transition argentique, que j’apprécie énormément. J’ai un défaut, dont j’ai pris conscience avec ma première saison de mariage passé, et je pense que de nombreux photographes en num. dans le début l’ont aussi : Shooter non-stop ! pour ne pas louper un moment important. Le résultat : 3 exemplaires d’une même photo & une post-prod interminable.

Ce qui me motive dans mon passage à l’argentique à part l’aspect technique d’utiliser une pellicule, le fait que j’admire ton travail et le fait que j’adore le rendu de l’argentique, c’est de pouvoir réfléchir autrement mes images, de me concentrer vraiment sur les choses essentielles de la photographie, prendre beaucoup plus conscience de l’environnement et arrêter de shooter non-stop.
Une autre motivation est la réduction du temps de post-prod et la surprise de découvrir mes propres images plusieurs semaines après le shoot contrairement au numérique où le résultat est immédiat et où j’ai tendance souvent à me remettre énormément en question par manque de confiance en moi.

Je me replonge également dans ta formation Empara chaque soir pour bien penser mon nouveau branding et ma nouvelle identité afin d’avoir un résultat qui me ressemble.

Encore une fois merci pour cet article et pour les prochains, et merci également pour ta formation Empara qui me fait avancé jour après jour.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *